On peut contrôler facilement Modulo Player en utilisant le protocole Art-Net pour recevoir par exemple des commandes venant d’une console lumière.
On peut être contrôlé de 3 manières : trigger DMX déclenchant une task, patch d’une valeur DMX vers un paramètre de la playlist ou X-Map en utilisant un Digimap, ou utilisation du mode fixture (auto digimap).

Nous avons développé une petite application qui va vous permettre d’envoyer et de recevoir du Art-Net : voici le lien pour télécharger ModuloDmxTool

On déclare un device DMX dans un show qui a plusieurs cues (par exemple un show venant de l’exercice Live Event).
On active input DMX et on choisit l’univers sur lequel on veut recevoir des ordres.

Trigger de Task :

On crée une task. On ajoute en trigger le device DMX, on choisit par exemple le channel 1 et la valeur 10.
On ajoute un device Modulo Player et on ajoute une subtask pour déclencher le cue 5 par exemple. Lorsque je vais envoyer depuis une application externe la valeur 10 sur le channel 1 (dans le bon univers/subnet), ma task va se déclencher et je vais donc lancer mon cue 5.
On peut ainsi facilement créer une action par valeur sur un channel pour contrôler la playlist ou par exemple contrôler une task qui ouvre/ferme un shutter de projecteur.

Digimap :

On crée un Digimap. On ajoute en trigger le device DMX, on choisit par exemple le channel 2 en paramètre.
On ajoute un patch et on va agir sur la position en X du layer 1 d’un cue. On peut calculer un offset/coefficient (se référer au tuto Digimap Panneau interactif ou MIDI pour voir le principe).
Lorsque l’on va recevoir une valeur sur le channel 2, on verra le layer se déplacer en accord avec cela. On peut interagir sur de nombreux paramètres de la playlist et également sur les X-Maps (pour par exemple donner la main à la console lumière et changer l’opacité d’un X-Map dans un concert).

Mode fixture (Auto Patch Digimap) :

Le mode fixture permet de créer très rapidement un lien entre la console lumière et le Modulo Player. Il existe 3 modes :
Le mode minimal pour prendre le contrôle depuis la console lumière sur le grand master et le lancement de cue de une ou plusieurs playlists (le mode le plus utilisé).
Le mode Basic qui prend plus de paramètres. Il permet de prendre la main sur les paramètres du mode minimal, mais aussi sur l’opacité et la colorimétrie de chaque layer.
Enfin, le mode Extended qui demande un grand nombre de canaux DMX mais qui permet de contrôler encore plus de paramètres.

On va utiliser le mode minimal.
On va dans le device DMX, on active ce mode et on ajoute la playlist 1 au contrôle.
On peut utiliser la mini console lumière pour piloter la piloter la playlist 1. Le premier channel permet de contrôler un fade global par playlist. Si on bouge ce fader DMX, on voit qu’on a la main sur l’opacité globale de la playlist 1.
On va utiliser le channel 2 (en 16 bits, donc channel 2 et 3) pour contrôler le lancement d’un cue. Si on envoie la valeur 1 sur le channel 16 bits, le cue 1 va se lancer. Si on envoie la valeur 10, c’est le cue 10 qui va être lancé.

Need more help with this?
Don’t hesitate to contact us here.

Thanks for your feedback.